Non à la casse de l’École Publique dans les Côtes d’Armor et ailleurs ! Après la dernière assemblée départementale, SUD-Éducation appelle à poursuivre le mouvement !Rassemblement devant l’IA le 14 mars à 12 heures

jeudi 1er mars 2012

En effet, la saignée des postes se poursuit dans l’Éducation Nationale, aggravant toujours plus nos conditions de travail et les conditions d’étude des élèves. Encore plus de 10 000 postes en moins cette année, plus de 80 000 depuis 2007 !

SUD ÉDUCATION 22 a appelé tous les personnels à se saisir de ces journées de grève et d’action, à se réunir en assemblées générales, à manifester notre opposition à ces mesures sous les formes les plus adaptées : occupation d’écoles et d’établissements, boycott des comités techniques, rassemblements, manifestations, reconduction de la grève, toutes les formes de luttes sont bonnes à prendre !
Mais il faut s’en donner les moyens, car les nouvelles ne sont pas réjouissantes !


Les mobilisations se sont succédé :

Lundi 6 février : après une mobilisation devant l’IA, le CTSD carte scolaire premier degré dure sept heures pour rien !

- en effet seulement 1,25 poste en réserve à l’issue de ce CTSD, alors même que l’IA a renvoyé toutes les demandes dans les choux en disant « on verra à la rentrée »...

- toutes les fermetures ont été confirmées sauf 1 à la maternelle de Plouër sur Rance, aucune ouverture nécessaire n’a été ajoutée sauf un poste partagé entre les deux écoles élémentaires de Ploufragan.

- tous les délégués du personnel ayant voté contre le projet de l’IA (ce vote est obligatoire maintenant), l’IA (euh... le DA, son titre aussi a changé) est obligé de reconvoquer un CTSD le lundi 13 février : çà a été une nouvelle occasion de faire entendre notre refus de cette politique de destruction du service public d’éducation

Mardi 7 février : nouvelle mobilisation des parents, des élus et des syndicats, mépris de la Préfecture, refus de siéger : le CDEN est reporté aussi, au Mardi 13 février


Lundi 13 février : nouveau rassemblement à l’IA

Deux assemblées départementales (personnels, élus, parents, syndicats) ont réclamé la restitution des postes supprimés

Les écoles et les établissements devraient se mobiliser ensemble, dans l’unité, pour combattre la logique comptable du gouvernement, comme la logique de marchand de tapis de l’administration. Nous ne devons pas jouer une école contre une autre, négocier une fermeture contre un poste Il faut dénoncer toutes les suppressions de postes, et défendre solidairement les ouvertures nécessaires.

Car c’est bien la casse du service public de l’éducation qui se poursuit !

  • fermeture massive de postes : dans le 22, 48 suppressions rien que dans le premier degré !
  • remise en cause de la scolarisation des enfants de 2 et 3 ans à l’école maternelle
  • disparition organisée des RASED ( 70 postes de RASED vont être supprimés à la rentrée 2012 en Bretagne, dont 17 dans le 22 !),
  • fermeture de filières et d’options, notamment dans les Lycées Professionnels, particulièrement touchés par les suppressions de postes et de filières
  • minimisation du rôle de la pédagogie par le projet de mise en place de nouvelles modalités d’évaluation des enseignants,
  • destruction de la formation initiale des futurs enseignants, et de la formation continue (par exemple en éducation spécialisée)
  • démantèlement du service d’orientation scolaire.

Parallèlement, le ministère n’a pas encore pris acte de notre refus de son projet de réforme de l’évaluation des enseignants, qui représente l’avènement d’un management sur le modèle de l’entreprise capitaliste obéissant à des logiques comptables et non éducatives, mais aussi l’individualisation, la mise en concurrence, la caporalisation des personnels.

Le projet d’évaluation des enseignants doit être retiré !

Les modalités d’évaluation-notation des personnels administratifs, ouvriers, de santé et du social doivent être abandonnées !

Tous les postes supprimés doivent être rétablis, toutes les ouvertures nécessaires doivent être faites !

Prochaine mobilisation prévue : rassemblement devant l’IA le 14 mars à 12 heures : pique-nique et bruit à gogo !

En PJ le courrier adressé au Préfet le 9 février 2012


Documents joints

carte scolaire courrier au Préfet des Côtes-d'Armor
carte scolaire courrier au Préfet des Côtes-d'Armor

Brèves

13 juillet - Communiqué de la fédération SUD éducation : Nouveaux programmes en terminale et application de la réforme des lycées : SUD éducation dénonce un ministre qui méprise les revendications des personnels

Le Conseil supérieur de l’éducation s’est réuni les 11 et 12 juillet, une semaine à peine après les (...)

13 juillet - Déclaration de SUD éducation et de l’Union syndicale Solidaires au CSE du 11 juillet 2019

En deux ans de mandature, Jean-Michel Blanquer est parvenu à compromettre les épreuves du (...)

9 juillet - Communiqué de la Fédération SUD Education : Déclarations du ministre : derrière le ton martial, une reculade

Le ministre Jean-Michel Blanquer a une nouvelle fois produit une déclaration martiale devant les (...)