Vie scolaire

Une autre école, une autre vie scolaire !

REFONDER LA TRANSMISSION ÉDUCATIVE, PARTICIPER À L’ÉMANCIPATION DES ÉLÈVES
  • Face à la société de la marchandise, de la paupérisation, du délitement du lien social (la destruction des solidarités), plus que jamais nous entendons accompagner nos élèves vers le savoir, l’autonomie, la responsabilité individuelle et collective.
  • Face à la société des inégalités, des ghettos et de l’hystérie sécuritaire, nous voulons une vie scolaire porteuse d’égalité, de solidarité, de respect mutuel qui puisse contribuer à la sérénité de l’acquisition des connaissances et de l’apprentissage de la vie en commun.
  • Face à la destruction des postes, des moyens humains, de la formation, nous entendons résister et promouvoir une Vie scolaire renforcée et novatrice.
  • Face à l’ampleur du travail éducatif, nous entendons pouvoir mettre en oeuvre nos connaissances et nos pratiques professionnelles.
DES CONDITIONS DE TRAVAIL DIGNES DE CE NOM
  • Le stress, le surmenage, l’épuisement voire la souffrance au travail sont aujourd’hui monnaie courante. Nous nous indignons de cette situation scandaleuse qui met en danger la santé des personnels de Vie scolaire et les empêchent d’assumer pleinement leurs véritables missions éducatives. Pour cela, nous entendons lutter par tous les moyens pour :
  • Des moyens humains et matériels nécessaires : recrutement à la hauteur des besoins, et notamment par des mesures de formation et de titularisation des collègues contractuels et vacataires permettant de ne pas dépasser 200 élèves par CPE ;
  • Des remplacements immédiats assurés par des titulaires volontaires ;
  • Le respect de nos horaires hebdomadaires de 35 heures, toutes tâches confondues ;
  • Des équipes d’étudiants-assistants d’éducation en nombre suffisant, au traitement et au statut largement amélioré, aux horaires compatibles avec leurs études, ayant un accès facilité aux concours de la Fonction publique et à la validation des acquis de l’expérience ;
  • Du temps de concertation formalisée avec tous les partenaires ;
  • La création de postes pour les autres personnels (enseignants, médico-sociaux, d’orientation...) pour la mise en place d’un travail commun approfondi autour de l’élève ;
  • La reconnaissance et la protection de notre statut garantissant une véritable autonomie professionnelle pour le strict respect de nos missions.

Pour le statut d’assistant d’éducation (ASEN) voir ici

PDF - 423.2 ko
brochure asen sud educ 22

Plaquettes fédérales

  • PDF - 115.9 ko
    guide assistant-es d’éducation
  • PDF - 1.6 Mo
    guide fédéral précarité
  • PDF - 2.2 Mo
    cui-cae vie scolaire
  • PDF - 1.8 Mo
    aed asen
  • PDF - 2.6 Mo
    aed avs

Documents joints

guide assistant-es d'éducation
guide assistant-es d'éducation

Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 22 novembre 2012

Note de vie scolaire : il est temps d’en sortir

La note de vie scolaire doit être attribuée à tous les collégiens depuis 2006.
La circulaire sur la Note de Vie Scolaire dit que le professeur principal propose la note, le CPE donne son avis et le chef d’établissement arrête la note.
L’hostilité des équipes éducatives et des parents s’était pourtant (...)

vendredi 4 février 2011

De l’éducation prioritaire au tout sécuritaire

Depuis la rentrée 2010, dans 10 académies, 105 établissements parmi ceux « concentrant le plus de difficultés en matière de climat scolaire et de violence » expérimentent le dispositif CLAIR (Collèges et Lycées pour l’Ambition, l’Innovation et la Réussite). Ce dispositif vient d’être étendu aux écoles (...)

vendredi 28 janvier 2011

Chatel choisit le chantage aux allocs pour « vaincre l’absentéisme » : personnels et parents disent non !

C’est à l’unanimité que les associations, syndicats de l’Education et fédérations de parents d’élèves siégeant au Conseil Supérieur de l’Education Nationale ont rejeté jeudi 27 janvier le projet de circulaire du ministère de l’éducation intitulé « vaincre l’absentéisme », texte antisocial, inefficace, (...)