Soutien intersyndical au 4 enseignant.es de Melle

mardi 6 octobre 2020

Communiqué fédéral et toutes les infos ici

L’intersyndicale Fonction publique CGT, FO, FSU, Solidaires des Côtes d’Armor s’oppose à la répression antisyndicale qui touche des enseignant-e-s de Melle.
Quatre enseignant-e-s de Melle (79) sont mis-e-s en cause pour leur participation à des rassemblements contre les E3C, épreuves communes de contrôle continu de la réforme Blanquer du bac, passent en Conseil de discipline les 12, 13, 14 et 16 octobre. De trois initialement mis-e-s en cause, ce sont désormais quatre enseignant-e-s qui sont convoqué-e-s à des conseils de discipline : l’acharnement antisyndical est encore monté d’un cran.

À Poitiers, les personnels de l’Éducation se sont mobilisés à cinq reprises, devant le Rectorat, pour demander l’abandon immédiat des poursuites et des sanctions.
La CGT, FO, la FSU et Solidaires rappellent que les droits de revendiquer, de se réunir et de manifester ne sont pas négociables.
Dans bon nombre d’académies, des enseignantes et enseignants, des militantes et militants syndicalistes, se sont vu inquiété-e-s et poursuivi-e-s pour fait de grève. La répression doit cesser.

PDF - 276.6 ko
communiqué intersyndical de soutien

Nos organisations exigent l’abandon immédiat des procédures disciplinaires engagées contre les quatre enseignant-es de Melle, et exigent l’arrêt total de la répression antisyndicale et des mesures et procédures engagées contre tous les personnels ayant participé à des actions syndicales contre les réformes et le bac Blanquer, à Melle comme ailleurs.

Nos organisations syndicales de la Fonction publique appellent les personnels à soutenir le rassemblement organisé à Poitiers le 12 octobre à 13 heures et à montrer leur solidarité par tous les moyens (débrayages et/ou rassemblements devant les établissements scolaires sur le temps de midi, motion dans les conseils d’administration…).


Brèves

21 octobre 2019 - Analyse de la fédération SUD éducation : AED & aesh : nous devons être payé-e-s à temps

Les problèmes de paiement de salaire sont trop récurrents, surtout quand il s’agit des personnels (...)

15 octobre 2019 - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Rentrée des PIAL : une dégradation des conditions de travail des AESH

Cette rentrée est marquée par des changements d’organisation du travail pour de nombreux-ses (...)

15 octobre 2019 - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Retour des EPEP et statut des directrices et directeurs d’école : une instrumentalisation scandaleuse du suicide de Christine Renon

Les enseignant-e-s du premier degré ne veulent pas de supérieur-e hiérarchique dans l’école : un (...)