Rentrée 2018 : encore des suppressions de postes dans le 1er degré !

vendredi 26 janvier 2018

Le couperet vient de tomber  : le département des Côtes d’Armor va perdre 19 postes dans le 1er degré à la rentrée 2018. C’est la conséquence des choix budgétaires gouvernementaux en ce qui concerne le service public d’Éducation.
Certes, le nombre d’élèves scolarisé-e-s en primaire va baisser de 769 soit 2%. Le maintien du nombre de postes, a minima, aurait été l’occasion d’améliorer les conditions d’encadrement et les moyens de remplacement.
Mais non ! La rentrée 2018 se fera de nouveau dans un contexte de classes surchargées. Le Ministère nous sert un discours qui met l’accent sur le suivi et la réussite de chaque élève, mais dans les faits l’administration réduit tout ce qui permettrait de le faire concrètement. Or, les premières victimes de ces classes surchargées sont les élèves en difficulté. L’enseignement spécialisé et les réseaux d’aide sont déjà largement insuffisants. Les classes de CP dédoublées en éducation prioritaire se feront également au détriment des autres classes.
Par ailleurs, le déficit de remplaçant-e-s est déjà criant depuis plusieurs années. Et quand un-e enseignant-e absent-e n’est pas remplacé-e, ce qui est fréquent aujourd’hui dans le département, ses élèves sont réparti-e-s au pied levé dans les autres classes. Cela dégrade les conditions d’apprentissage pour tou-te-s les élèves de l’école, cela pèse sur les conditions de travail des collègues. C’est mépriser le travail pédagogique des équipes.

Il est de la responsabilité de l’inspection académique d’assurer le bon fonctionnement du service public d’éducation !

La carte scolaire qui sera présentée par la Directrice académique va une fois de plus se traduire par des fermetures de classes, et le refus d’ouvertures pourtant indispensables.

Sud Education 22 soutiendra les mobilisations des personnels et usagers du service public d’éducation.


Brèves

13 mars - Communiqué commun de SUD CT et SUD éducation mardi 13 mars 2018

Le Décret n° 2018-152 modifiant le statut des ATSEM : la grosse arnaque !
Après différentes (...)