samedi 30 novembre 2019

Communiqué de l’union Syndicale Solidaires : Pour nos retraites : le 5 décembre c’est le début !

Face à une grève qui s’annonce massive dans de nombreux secteurs, le gouvernement semble lâcher sur certains points : plus de « clause du grand père », on recule l’âge de celles et ceux qui seront concerné-es par la réforme (1973), on peut négocier à la marge... Dans le même temps, il accélère le tempo sur la présentation de la loi. Ce sont bien sûr des faux semblants, mais cela montre que le pouvoir s’inquiète de la mobilisation sociale qui s’approche et surtout de la conjonction des colères sociales sur de très nombreux sujets... fruits de la politique de Macron.

Ancrons la mobilisation dans la durée, construisons la grève reconductible après le 5

Si une grève reconductible ne se décrète pas, pour autant elle se construit avec toutes les forces nécessaires car c’est un élément central du rapport de force pour le retrait de la réforme.

Les salarié-es sont las des grèves sans lendemain ou « saute mouton » car ils et elles savent que ce n’est pas une stratégie gagnante : les mobilisations contre la loi travail en 2016 ont été massives, mais les journées espacées ont fini par mener à un effilochement de la mobilisation et à la défaite... Notre responsabilité dans la période est aussi de tirer les leçons des mobilisations passées.

La grève du 5 est donc décisive et doit être massive pour être un point d’appui de la reconduction dès le lendemain et les jours qui suivent.

Voulant profiter de cette colère grandissante, le Rassemblement national laisse entendre que certains de ses dirigeants seront dans les cortèges du 5 décembre : pour Solidaires, l’extrême droite, quelle que soit, n’est pas et ne sera jamais notre alliée et elle n’a pas sa place dans nos mobilisations.

Solidaires appelle l’ensemble des secteurs du public et du privé à se mettre en grève, à tenir des assemblées générales dès le 5 décembre pour décider de la reconduction de la grève le 6 décembre.
Le samedi 7 décembre, les gilets jaunes seront dans la rue, avec les précaires et chômeur-euses. Solidaires appelle à rejoindre les rassemblements et manifestations interprofessionnels de la CGT avec les chômeur-euses et les précaires et à participer à toutes les mobilisations de cette journée pour continuer à construire une mobilisation sociale forte.

Pour Solidaires, il est de la responsabilité du mouvement syndical de créer les conditions d’un ancrage et d’un élargissement des grèves reconductibles en appelant très rapidement dans les jours suivant à de nouvelles journées de grèves générales.

Ensemble par la grève construisons un autre avenir

Paris, 29 novembre 2019

Dans les Côtes d’Armor :

Dinan 10h devant le Centre Hospitalier,

Guingamp : Rassemblement à 12H00 Echangeur de la Chesnaye.
Puis départ pour Saint-Brieuc.

Lannion 10h30 place la poste.

St BRIEUC 13H30 Place de la Liberté : Manifestation Départementale.

Suite à la manifestation nous tiendrons une Assemblée Générale, 5 rue de Brest (à FO) , pour décider de la poursuite du mouvement et de la reconduction de la grève.


Articles les plus récents

dimanche 10 novembre 2019

Pour nos retraites, toutes et tous ensemble en grève dès le 5 décembre ! Construisons la grève interprofessionnelle ! Motion d’actualité du Conseil fédéral de SUD éducation des 26 et 27 septembre 2019

Après la réussite de la grève du 13 septembre à la RATP et l’appel de l’intersyndicale à une grève illimitée à partir du 5 décembre, cette date serait un point de départ pour une grève reconductible dans certains secteurs. Plusieurs organisations syndicales ont d’ores et déjà déposé un préavis de grève (...)

dimanche 27 octobre 2019

Communiqué de la fédération SUD éducation : Rencontre avec Delevoye : SUD éducation dénonce les manœuvres d’enfumage du gouvernement sur les retraites

SUD éducation s’est rendue à une réunion le mercredi 23 octobre « dans le cadre de la préparation de la réforme des retraites ». Il s’agissait bel et bien d’une mascarade, le gouvernement par la voix de M. Delevoye nous indiquant d’emblée que l’objet de la réunion était d’expliquer aux organisations (...)

vendredi 18 octobre 2019

Greenwashing à l’école : ça suffit !

Les 25, 26 et 27 septembre derniers, on a encore assisté à l’opération « Nettoyons la nature » avec les centres commerciaux Leclerc. C’était la 18ème édition de cette manifestation de grande ampleur et qui a déjà reçu en 2013 le prix de « l’intrusion publicitaire la plus dégoûtante » par l’association « Stop pub à l’école » [1].

vendredi 18 octobre 2019

AESH : Avenants aux contrats ce qu’il faut savoir pour ne pas se faire avoir

La circulaire AESH n°2019-090 du 5 juin 2019 modifie le cadre des contrats, notamment par le passage de 39 à 41 semaines travaillées dans l’année. Les contrats qui n’étaient pas arrivés à terme au 31 août 2019 doivent donc être mis en adéquation avec cette nouvelle circulaire par un avenant.
Qu’est-ce (...)

vendredi 18 octobre 2019

DANGER TRAVAIL ! MOBILISONS-NOUS LE 6 NOVEMBRE !

Suite à l’onde de choc provoquée par le suicide de Christine Renon directrice d’école à Pantin et à sa lettre mettant en cause explicitement ses conditions de travail, nombreu.ses sont les collègues à attendre qu’une réponse soit apportée à la souffrance au travail dans l’éducation nationale.
Après le (...)

dimanche 13 octobre 2019

Analyse de la fédération SUD éducation : E3C : SUD éducation refuse le contrôle continu et sa mise en oeuvre dès janvier

Dans le cadre de la réforme du lycée, le ministère met en place le très controversé contrôle continu. Ce dernier comptera pour 40% de la note finale : 10% pour les notes des bulletins trimestriels de première et de terminale, et 30% pour les E3C (épreuves communes de contrôle continu). La note de (...)

vendredi 11 octobre 2019

Rendez-vous de carrière : injustice et arbitraire

Cette année encore, de nombreu.ses collègues font part de leur mécontentement à propos du déroulement des « rendez-vous de carrière » et des compte-rendus reçus. Parallèlement le ministère vient de prendre un nouvel arrêté publié au JO le 6 juillet qui modifie la procédure du rdv de carrière pour la rentrée (...)

mercredi 2 octobre 2019

Motion d’actualité du Conseil fédéral de SUD éducation des 26 et 27 septembre 2019 : Pour nos retraites, toutes et tous ensemble en grève dès le 5 décembre ! Construisons la grève interprofessionnelle !

Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement Macron-Philippe mène son entreprise de destruction à un rythme soutenu. Dans l’éducation les réformes se sont succédées dans tous les degrés. Cette rentrée voit les réformes des lycées s’appliquer dans un ministère marqué par la grève inédite du Bac 2019. La (...)

Brèves

21 octobre - Analyse de la fédération SUD éducation : AED & aesh : nous devons être payé-e-s à temps

Les problèmes de paiement de salaire sont trop récurrents, surtout quand il s’agit des personnels (...)

15 octobre - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Rentrée des PIAL : une dégradation des conditions de travail des AESH

Cette rentrée est marquée par des changements d’organisation du travail pour de nombreux-ses (...)

15 octobre - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Retour des EPEP et statut des directrices et directeurs d’école : une instrumentalisation scandaleuse du suicide de Christine Renon

Les enseignant-e-s du premier degré ne veulent pas de supérieur-e hiérarchique dans l’école : un (...)

Sur le Web