mardi 15 septembre 2020

Aucune prise en compte de l’intérêt des personnels, des élèves et des familles : le ministre est toujours dans le déni

La rentrée scolaire sous masque a été anxiogène, les effectifs dans les classes restent lourds, les fermetures de classes prévues se poursuivent, les moyens pour l’inclusion et le rattrapage des lacunes sont insuffisants, la contre réforme des Lycées et du bac se poursuit. Le ministre continue de mentir en affirmant que tout va bien et encore plus que tout est prêt en cas de reconfinement : aucun élément sur l’organisation des enseignements dans ce cas de figure, pas de formation ni de matériel informatique pour les personnels, aucune garantie sur la sécurisation des plate-formes, aucune prise en compte de l’aggravation des conditions de travail.

Articuler les garanties sanitaires et les besoins en terme pédagogiques implique un changement radical de politique : baisses d’effectifs en classe, créations de postes, aménagement des locaux : SUD éducation revendique depuis le printemps un plan d’urgence pour l’éducation, car les moyens supplémentaires (professeur-e-s des écoles, AED, AESH) sont dérisoires.

Sur le plan pédagogique, la multiplication des dispositifs annoncés ne saurait faire office de politique éducative.

  • Il est irresponsable de maintenir les évaluations nationales après une période aussi anxiogène pour les élèves, les personnels et leurs familles. SUD éducation demande d’ores et déjà leur annulation.
  • Les programmes doivent être immédiatement allégés, comme SUD éducation l’a demandé à la présidente du Conseil supérieur des programmes. Les personnels doivent être respectés dans leur professionnalisme : ils sont les plus qualifiés pour choisir les dispositifs à mettre en place avec leurs élèves.
  • Le ministre a affirmé vouloir poursuivre la mise en œuvre des contre-réformes, la crise sanitaire servant d’effet d’aubaine pour un certain nombre d’entre elles, comme le projet de loi Rilhac concernant les directions d’école. SUD éducation réaffirme son opposition à ce projet, de même qu’au projet de réforme de l’éducation prioritaire fondé sur le rapport Mathiot-Azéma, et appelle les personnels à s’organiser pour leur faire barrage.

Articles les plus récents

mercredi 16 septembre 2020

Stage de formation syndicale AESH

Connaître ses droits - Quel(s) statut(s) – Quelles revendications ? le stage est organisé le Jeudi 12 novembre 2020 à Saint-Brieuc
Ce stage est destiné à tou-te-s les AESH mais aussi à tou-te-s les collègues engagé-e-s dans la défense des droits des personnels et impliqué-e-s dans l’inclusion scolaire. (...)

mardi 15 septembre 2020

Covid 19 : quels sont nos droits et nos obligations ?

La situation comme les directives du ministère évoluant très vite, Sud-Education met à jour les informations disponibles ici :
Covid 19 : quels sont mes droits et mes obligations ?
La circulaire n°6208/SG du 1er septembre 2020 relative à la prise en compte dans la fonction publique de l’État de (...)

jeudi 20 août 2020

Un nouveau protocole sanitaire ? Un ministre toujours irresponsable !

Le 9 juillet, le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports a produit un quatrième protocole sanitaire réduit à peau de chagrin. L’objectif avoué est d’assurer l’accueil de tou-te-s les élèves dans tous les établissements scolaires, sans aucune anticipation du risque sanitaire que tout (...)

mardi 4 août 2020

A Lannion, l’enseignement agricole privé complice de l’agro-industrie

Sur le marché de Lannion, le jeudi 23 juillet, devant les Halles, trônait un stand de “Agriculteurs de Bretagne », organe de propagande du lobby agricole et agroalimentaire productiviste breton. C’est parfaitement leur droit, du moment qu’ils affichent la couleur et ne prétendent pas représenter (...)

lundi 29 juin 2020

LES PERSONNELS DU COLLÈGE BEAUFEUILLAGE AVEC LEURS ORGANISATION SYNDICALES AVAIENT DONC RAISON !

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Brieuc, le 29 juin 2020
Aujourd’hui, dans les derniers jours de l’année scolaire, un collège, le collège Beaufeuillage, disparaît du paysage scolaire de Saint Brieuc.
Les personnels de ce collège avec les organisations syndicales qui les ont soutenus, n’ont eu de cesse (...)

lundi 22 juin 2020

Direction d’école : nul besoin de cette proposition de loi !

Nul besoin de cette proposition de loi, nul besoin d’emploi fonctionnel pour répondre aux revendications des personnels !
Pétition intersyndicale Snuipp- CGT-FO-SUD
Publié le samedi 20 juin 2020 sur https://www.sudeducation.org/Nul-besoin-de-cette-proposition-de-loi-nul-besoin-d-emploi-fonctionnel-pou

lundi 22 juin 2020

Déconfinement, toujours le grand n’importe quoi !

C’est Mercredi 17 juin, tard dans la soirée que le ministère a envoyé la nouvelle version de son protocole sanitaire aux écoles et collèges. Il ne l’a finalement publiée sur les réseaux sociaux qu’à 21:30, ce qui traduit le mépris dans lequel le ministre tient les personnels.
Les écoles et collèges n’ont (...)

vendredi 19 juin 2020

Rassemblement intersyndical le Mercredi 24 juin

TROP c’est TROP !
Nous sommes en colère et notre colère est légitime Le 24 juin à 14h30, assemblons-nous devant la DSDEN pour exprimer notre refus de l’école de Jean Michel Blanquer
Nous ne confinerons pas notre colère ni nos revendications !
Les organisations syndicales FNEC FP-FO, Sud Education, (...)

Brèves

21 octobre 2019 - Analyse de la fédération SUD éducation : AED & aesh : nous devons être payé-e-s à temps

Les problèmes de paiement de salaire sont trop récurrents, surtout quand il s’agit des personnels (...)

15 octobre 2019 - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Rentrée des PIAL : une dégradation des conditions de travail des AESH

Cette rentrée est marquée par des changements d’organisation du travail pour de nombreux-ses (...)

15 octobre 2019 - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Retour des EPEP et statut des directrices et directeurs d’école : une instrumentalisation scandaleuse du suicide de Christine Renon

Les enseignant-e-s du premier degré ne veulent pas de supérieur-e hiérarchique dans l’école : un (...)