STAGE TELETRAVAIL ET NUMERIQUE

lundi 14 décembre 2020

STAGE DE FORMATION SYNDICALE TÉLÉTRAVAIL ET NUMÉRIQUE À L’ÉCOLE

Retour d’expériences, droit du travail, quelles revendications porter ?

Mardi 9 février 2021, de 9h à 17h à Saint-Brieuc

Ce stage est destiné à tou.tes les collègues engagé.es dans la défense des droits des personnels et soucieux.euses de s’organiser pour lutter contre la dépossession de notre travail.
Il ne s’agit pas d’une méthode « clef en main ». Néanmoins, il est plus que jamais essentiel de ne pas rester isolée.es face à nos hiérarchies, et de nous emparer collectivement de la problématique du numérique dans l’environnement scolaire. A partir de ce partage d’expériences, nous pourrons construire des revendications et envisager les moyens de les porter.

Télétravail
Dans le cadre de la pandémie Covid-19 et du confinement, le ministère a exigé des enseignant.es la mise en œuvre d’une « continuité pédagogique » sans aucune préparation, concertation, mise à disposition de matériel. De nombreux.euses enseignant.es ont subi une surcharge de travail, des pressions et demandes de la part de leur hiérarchie, tout en étant témoins de l’opération de communication du Ministère. Mais à quel moment cette « continuité pédagogique » a-t-elle fait réellement sens ? A quel moment avons-nous considéré notre télétravail comme utile ?
Une certitude cependant : le dispositif du télétravail s’inscrit dans le prolongement d’une intrusion toujours plus grande du travail sur nos temps et lieux privés par le biais de la connexion numérique.

Numérique
Les évaluations nationales imposées par le ministère dans les écoles et collèges ont été largement critiquées, qu’il s’agisse de leur contenu, de leur forme de passation, ou encore de l’utilisation des données. Ces évaluations sont chronophages, déconnectées des réalités spécifiques vécues par les élèves et les enseignant.es, et mettent nos élèves en situation d’échec et d’angoisse. Elles servent en réalité à renforcer le contrôle sur les enseignant.es en imposant des directives neuropédagogiques, au mépris de la liberté pédagogique des enseignant.es. Elles permettent également de collecter des données sur les établissements et les élèves.
On peut également questionner le développement et l’efficacité de l’utilisation du numérique dans tous les domaines de l’enseignement ainsi que le tout numérique, écologiquement intenable, quoiqu’en disent les GAFAM et le juteux marché public du numérique...

Nous vous invitons à venir vous informer, échanger et débattre lors de ce stage de formation syndicale. C’est un droit pour tous les personnels, syndiqué.es ou non. Vous pouvez bénéficier de 12 jours par an de congés pour formation syndicale à plein traitement durant l’année. Ces journées ne peuvent être déduites de vos salaires  !
N’hésitez pas à vous inscrire, même si le stage doit être reporté à cause de la situation sanitaire .

PLANNING

9h Accueil café.
9h30 Présentation et attentes.
10h-11h Partage de nos expériences et discussion.
11h-12h Point juridique : Quel encadrement du télétravail par le droit ? Le cumul télétravail/ présence en classe.

Repas. En raison du contexte sanitaire, il est demandé à chacun.e d’apporter son propre repas ainsi que ses couverts / vaisselle.

13h30-15h30 Point historique : Le numérique à l’école. État des lieux des politiques actuelles d’innovation (lycée 4.0, tablettes, plateforme CNED, etc.)
Mise en réseau des luttes : s’organiser contre les injonctions à la numérisation de nos pratiques, connaître et comprendre d’autres luttes de refus de l’informatisation des pratiques professionnelles.
15h30-16h30 Partage de nos expériences et discussion : comment se défendre, s’organiser pour faire respecter les droits et en gagner de nouveaux ?
16h30-17h Bilan.

Pour s’inscrire, 2 étapes :

- envoyer un mail avec nom, prénom, lieu d’affectation, fonction, téléphone, adresse postale et adresse mail, à : sud-education22@wanadoo.fr

- Déposer une demande de stage auprès de la hiérarchie au plus tard le 9 janvier 2021. En l’absence de réponse 15 jours avant la date du stage, l’autorisation d’absence est réputée accordée.
Prévenez-nous en cas de difficultés ou si vous voulez de l’aide pour la demande auprès de l’administration.
Une attestation de présence vous sera fournie le jour du stage.

Voici le modèle à utiliser :

« Lieu », le *
M. Le Recteur s/c du de la chef.fe d’établissement
Ou de M. le Directeur Académique s/c M./Mme l’Inspecteur-trice de circonscription
Mme/M ...... (Prénom, NOM, fonction, affectation) demande à bénéficier d’un congé pour formation syndicale d’une journée, en application de la loi n°82-997 du 23 novembre 1982 et du décret n° 84-474 du 15 juin 1984, en vue de participer au stage de formation syndicale qui se déroulera le mardi 9 février 2021, à St-Brieuc. Ce stage est déclaré sous l’égide du CEFI-Solidaires (144 Bd de la Villette 75019 PARIS).
Signature :



Brèves

21 octobre 2019 - Analyse de la fédération SUD éducation : AED & aesh : nous devons être payé-e-s à temps

Les problèmes de paiement de salaire sont trop récurrents, surtout quand il s’agit des personnels (...)

15 octobre 2019 - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Rentrée des PIAL : une dégradation des conditions de travail des AESH

Cette rentrée est marquée par des changements d’organisation du travail pour de nombreux-ses (...)

15 octobre 2019 - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Retour des EPEP et statut des directrices et directeurs d’école : une instrumentalisation scandaleuse du suicide de Christine Renon

Les enseignant-e-s du premier degré ne veulent pas de supérieur-e hiérarchique dans l’école : un (...)