La réforme du lycée à l’épreuve de sa mise en oeuvre - Et maintenant, on se mobilise !

jeudi 7 février 2019

La réforme du lycée général et technologique et du baccalauréat est actuellement mise en œuvre dans les lycées. SUD éducation a voté contre la réforme du baccalauréat et du lycée général et technologique en Conseil Supérieur de l’Éducation.
Article sur le site fédéral
À l’heure où la réforme se met concrètement en place, il est temps de faire un premier bilan.
Dans le département, plusieurs Lycées sont mobilisés : AG d’établissements, blocage des CA, mais la mobilisation du 24 janvier n’était pas à la hauteur des enjeux.

Sud-Education appelle les collègues à se battre pour :

- L’abrogation de la réforme du lycée et du bac
- Le maintien du cadre national du baccalauréat, qui doit rester le premier grade universitaire et maintien d’un véritable anonymat lors des épreuves
- Une réduction des effectifs par classe (maximum 25 élèves) et la mise en place d’un dédoublement systématique par un cadrage national
- Le changement des EPLE en établissements polytechniques avec un enseignement qui garantisse à tou-te-s les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques, artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices


Brèves

21 mai - Communiqué de la fédération SUD éducation : Loi Blanquer au Sénat : SUD éducation dénonce une attaque frontale du statut des personnels enseignants.

Alors que les sénateurs et sénatrices se sont vautrés dans la surenchère réactionnaire et xénophobe, (...)

18 mai - Communiqué de la fédération SUD éducation : SUD éducation dénonce une surenchère nationaliste, raciste et réactionnaire au Sénat

Le débat sur la loi Blanquer à l’Assemblée nationale avait déjà donné lieu, avec l’approbation du (...)

18 mai - Communiqué de la fédération SUD éducation : Parcoursup 2019 : SUD éducation dénonce une aggravation de la situation

Pour l’année 2 de Parcoursup, la situation s’aggrave, puisqu’elle s’inscrit dans la durée. Cette (...)