TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 24 JANVIER !

lundi 21 janvier 2019

La préparation de la rentrée 2019 est en cours. Au menu : 3550 suppressions de postes et la mise en œuvre des contre-réformes, en Bretagne 101 ETP en moins rien que dans le second degré public. L’heure est à la mobilisation !

Suppressions de postes

SUD éducation a voté contre les réformes du Lycée général et technologique (LGT), du Lycée professionnel (LP) et du Bac en Conseil supérieur de l’éducation. Et pour cause, l’un des objectifs principaux de cette réforme est bien d’adapter le système éducatif aux suppressions de postes prévues par le gouvernement. Dans le LGT, la suppression de filière a bien pour conséquence de remplir au maximum les classes et donc de supprimer les postes d’enseignant-e-s. Dans les LP, la baisse des horaires disciplinaires va se traduire par une coupe de 2600 suppressions de postes.
Dans les collèges, la contre-réforme se poursuit.

Un projet éducatif inégalitaire

Les contre-réformes menées au pas de charge n’ont pas comme seul objectif de supprimer des postes. Elles mettent également un projet politique inégalitaire. La carte des spécialités dévoilée met en œuvre une inégalité dans l’accès à l’offre de formation. Les réformes ont également pour but d’adapter le système éducatif au marché du travail : démantèlement du lycée professionnel au profit de l’apprentissage, sélection à l’entrée à l’université avec Parcoursup.

Contre la deuxième HSA imposée

Sur les suppressions de poste prévues, 2085 seront converties en heures supplémentaires. Pour qu’elles soient absorbées, le ministère a décidé brutalement d’imposer une deuxième heure supplémentaire aux enseignant-e-s. SUD éducation refuse cette surcharge de travail, dont nous rappelons qu’elle ne constitue pas du salaire, car elle ne contribue pas à la retraite ni à l’assurance-maladie.

SUD éducation 22 appelle à :

- se mettre massivement en grève le 24 janvier
- se réunir en AG partout où c’est possible dès 8h
- se rassembler à 10h30 devant le lycée Jean Moulin à St-Brieuc pour une manifestation Freyssinet-Le Braz-Renan, collège Beaufeuillage en tête.
- débattre en Assemblée générale départementale 14 h dans les locaux de la CGT 75 rue Théodule Ribot de la reconduction de la grève et des suites à donner à la mobilisation

PDF - 1.1 Mo
tract de l’ intersyndicale 22

Brèves

21 octobre - Analyse de la fédération SUD éducation : AED & aesh : nous devons être payé-e-s à temps

Les problèmes de paiement de salaire sont trop récurrents, surtout quand il s’agit des personnels (...)

15 octobre - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Rentrée des PIAL : une dégradation des conditions de travail des AESH

Cette rentrée est marquée par des changements d’organisation du travail pour de nombreux-ses (...)

15 octobre - Communiqué de la Fédération SUD éducation : Retour des EPEP et statut des directrices et directeurs d’école : une instrumentalisation scandaleuse du suicide de Christine Renon

Les enseignant-e-s du premier degré ne veulent pas de supérieur-e hiérarchique dans l’école : un (...)